RECETTE DE LA PAËLLA AU VRAI SAFRAN

Recette simple et économique, on n’est pas obligé de mettre les moules, pas obligé de mettre les calamars, ni les crevettes on fait avec ce que l’on a, ou ce que l’on aime….
Ne prévoyez pas d’entrée, faites un apéro à base de vin ou une sangria, avec du chorizo, des olives, des lamelles de fromage à pâte dure poivrées


Temps de préparation et de cuisson : 2 heures

Pour un plat de 55 cm de diamètre, environ 10/12 personnes
9 cuisses de poulet coupées en deux ou 10 morceaux de lapin.
2 kilo de travers de porc coupé
2 kilo de calamars nettoyés et coupés en grosses lanières
1,5 kilo de moules lavées et nettoyées
500 grammes de crevettes
1 verre d’huile d’olive
7 poivrons nettoyés et coupés en 4 à 6 morceaux égaux
4 oignons jaunes
8 gousses d’ail
4 tomates
600 grammes de petits pois ( frais ou surgelés)
30 pistils de safran
1 kilo de riz à paëlla ou arborio, le riz pour le risotto est parfait aussi.
2,5 litres de bouillon de poule


Préparer le bouillon de poule à l’avance et ajouter y les pistils de safran.

Faire revenir les morceaux de poulet et de porc dans le plat à paëlla, avec 4 cuillère à soupe d’huile d’olive, saler, poivrer, laisser mijoter environ 25 minutes et ensuite les mettre de côté.
Faire sauter les calamars dans le plat à paella ensuite, assez rapidement et réserver.

Mettre le reste de d’huile d’olive dans le plat, y mettre les oignons émincés, les poivrons, les tomates en quartier, l’ail émincé. Faites bien dorer en remuant constamment. Ensuite mettre le tout sur les bords du plat, quand c’est bien grillé (pas brulé) mettre le riz au milieu du plat, rajouter un peu d’huile si besoin, et bien enrober les grains.

Ajouter ensuite au fur et à mesure le bouillon safrané fait à l’avance pour obtenir la presque cuisson. Mettre le poulet, le porc et les calamars dans le plat à paëlla, avec les légumes, mélanger délicatement, laissez chauffer doucement environ 15 à 20 minutes, ajoutez les petits pois.

Lorsque vous avez éteint le feu, rajouter les moules et les crevettes.
Rectifier l’assaisonnement et servir.