RÉCOLTE SAFRAN 2021

Cette année la récolte à commencé le 7 octobre, même jour que l’an dernier.
Jusqu’au 1er décembre où j’ai ramassé encore 7 fleurs! presque 2 mois, record battu !!
Météo capricieuse, très peu de pluie cette année. La floraison s’est brusquement freinée 15 jours après le début, pour ne reprendre que très modérément. En plus les limaces aiment les pétales des crocus sativus, chaque matin il fallait être plus rapide qu’elles!!!
Pas de gros pic de floraison en 2021, ce fut beaucoup moins fatiguant que les autres années, mais le résultat est très moyen.

Toutes les fleurs sont récoltées le matin, avant l’éclosion, afin de garder les propriétés chimiques et olfactives du safran qui sont très volatiles !!!!!

Cette année dans la récolte, cinq super pistils de plus de 3 stigmates! Des jumeaux, des quadruplés et quintuplés, nous sommes chanceux cette année!
Peut-être un dans votre prochaine commande !!!!!

Le Tulipier de Virginie

C’est un très bel arbre, le tulipier de Virginie- Liriodendron tulipifera. Origine sud et est des États-Unis. Il est introduit en Europe vers 1660. Il est de la famille des magnoliacées.
Son nom lui vient de la forme de sa fleur qui ressemble à une tulipe et qui fleurit mi juin ici en Sarthe, de loin on les voit à peine.
Celui là, a bien plus d’une dizaine d’années et fleurit depuis 4 ans, mais pas tous les ans, long à se mettre en place, ici en terre bien drainée, un peu isolé car il va devenir un grand arbre, il a commencé à croître lorsque nous lui avons mis de la compagnie à proximité, des oliviers de bohème et des cistes.
Les végétaux n’aiment pas la solitude, rien de tel que de la compagnie pour faire croître les végétaux plus vite.
Adulte il pourra faire entre 25 et 30 mètres peut-être…..dans la nature il peut atteindre 50 mètres. Il peut vivre entre 400 et 500 ans ^^
Il est assez rustique et peut supporter – 15°/-20° en hiver, à l’automne il devient jaune d’or, une merveille ! il est caduque.
Ses fleurs sont parfumées, mais je n’ai rien senti, peut-être qu’il ne fait pas assez chaud encore….. Arbre très mellifère, les fleurs produisent beaucoup de nectar qui donne un miel très foncé.
Je ne l’ai jamais vu ni malade, ni attaqué par quoi que ce soit, ça tombe bien, rien n’est traité chez nous.
Son bois de couleur jaune verdâtre est utilisé en sculpture, et son écorce peut servir pour la fabrication d’un stimulant pour le cœur.
Pour la petite histoire, Marie-Antoinette en avait fait planté deux en 1770 dans son petit domaine, ils ont été décimés par la tempête de 1999, ils n’avaient que 229 ans.^^
Ce n’est pas pour rien qu’il est le symbole de la force et de la persévérance.

Petite histoire de la récolte de safran 2018

Bonjour,

La récolte des fleurs des crocus sativus est finie et bien faible en cette année 2018.
Le butin de safran est très maigre cette année, presque nul compte tenu de ce qu’il devrait être.
Beaucoup de trous dans les lignes.Toutes les bulbes ne soient pas sorties cette année, certainement dû au manque d’eau.

Tout ce travail de désherbage pour presque rien, ce n’est pas très motivant. Il va falloir remonter la pente moralement et accepter avec philosophie cet état de fait, what else ?

Le piège à rat taupier à bien marché,( merci Benoît) il semble que je sois plus douée que mon mari pour poser les pièges, ou bien j’ai plus de chance…..
Il faut dire que j’aime bien regarder les reportages genre «  les derniers Alaskiens » ou comment survivre dans la taïga du nord Américain avec trois fois rien, ou presque.

Pitou le chat à attrapé un rat taupier de belle taille, quand à moi je me contente de souris des champs et mulots 😉 je suis plus modeste que lui.
Il y a de nombreuses galeries un peu partout, c’est très inquiétant.
Cependant, nous avons repéré une martre au jardin, elle sautait dans une safranière,  j’ai l’espoir qu’elle fasse le ménage.

Cette année deux  “super pistil” seulement  à quatre stigmates, pas beaucoup “d’exception botanique” en 2018 du coup. L’an dernier j’ai eu un « 5 stigmates «  vous les retrouverez peut-être dans un des pots….

Voilà les dernières nouvelles, je vous souhaite un bel automne ,ou plutôt un bel hiver vu le nombre de gelées blanches ce matin,  à bientôt pour de nouvelles recettes, je vais vous préparer quelques nouveautés pour cet hiver, maintenant que j’ai un four qui fonctionne normalement et n’hésitez pas à réaliser celles de l’an dernier : les soupes repas complètes, les huitres gratinées, le rhum arrangé au safran sont de mise pour les soirées hivernales, et dans la boutique, je vais d’ailleurs bientôt vous proposer des kits “rhum arrangé au safran” en quantité limité, vous n’aurez plus qu’à rajouter le rhum et le sucre de canne.
N’oubliez pas, quoi qu’il arrive : “Haut les cœurs” ♥

Safran- crocus sativus fleurs

Safran- les restes des fleurs

Safran- quelques pistils séchés

Safran- super pistil à 4 stigmates

Désherbage de la safranière

Bonjour,

Le désherbage est terminé, il nous a fallu un mois pour tout défricher.
Samedi nous avons eu une averse, c’était bien mais c’est loin d’être suffisant.
La météo nous promet de la pluie demain….je ne me souviens pas d’un été aussi sec depuis longtemps.
j’ai vu quelques spécimen commencer à pointer dans la safranière 1.
Sans eau, point de safran il y aura ……..
Et dans ce cas, nous aurons travaillé pour rien. Impossible de tout arroser, cela reviendrait beaucoup trop cher, déjà que c’est pas facile à vendre 😉
Là je suis au taquet, tous les matins dès la pénombre envolée j’arpente les safranières, quettant la moindre pointe qui dépasse, c’est limite du domaine de la psychiatrie!

Bonne journée à tous et toutes et quoi qu’il arrive: Haut les cœurs

safranière 1

safranière 2

safranière 3

safranière 0

Désherbage de la safranière septembre 2018

Bonjour,

Le désherbage se poursuit, et toujours pas de pluie, je ramasse beaucoup de bulbes rejetées par les taupinières, et d’un autre côté c’est plus facile à désherber avec toutes ces galeries ^^
Les sauvetages de crapauds et de vers de terre, font que l’on doit faire attention du coup à ne pas blesser un animal ! C’est fou ce qu’il y a comme bêtes dans la terre, je répète que nous n’avons jamais utilisé de désherbant ni d’engrais chimique, ni rien d’ailleurs, sur cette terre que nous occupons depuis 17 ans. Le paillage partiel facile beaucoup le désherbage des plantes sauvages.
L’an dernier la floraison à commencé le 23 septembre, si c’est le cas cette année j’espère que l’on sera prêts mais le manque de pluie risque de retarder la levée des fleurs….
A moins que les nombreux trous dans la terre soient des terriers de souris, ce qui m’inquiète, d’ailleurs  Pitou, le chat y passe beaucoup de temps depuis que nous lui déblayons un nouveau terrain de chasse, et les souris et mulot mangent les bulbes !  Je ne compte plus les « cadeaux » qu’il ramène à la maison !  Ceux  qui ont un chat comprendront…..

Aujourd’hui 17 septembre nous avons attaqué la safranière zéro, celle plantée il y a 5 ans si mes souvenirs sont bons, la première, celle qui fait office de test, c’est dur comme de la pierre, il va vraiment falloir un paquet d’eau pour attendrir tout cela. Donc travail de bagnard tous les matins dans la douleur du travail, dans l’espérance et la crainte de la future récolte du safran, je suppose que c’est universel à tous les cultivateurs de crocus sativus : une vie de suspense ^^
Tout ça pour une épice !

Entre temps pas beaucoup de temps pour s’occuper du reste du jardin, j’arrose in extremis les fleurs, le potager reste prioritaire avec les récoltes d’haricots verts qu’il faut ramasser et congeler, les aubergines, les tomates, les figues cette année ont donné plus que généreusement, j’en ai fait du confit de figues ainsi que du vin de figues, et j’en ai mangé, mangé…….
Les pêches de vignes font plier les petits fruitiers, et hop quelques compotes au congélateur pour l’hiver, ont sera contents de retrouver ces préparations lorsque l’hiver nous aura happé et bien sûr, j’en ai mangé et mangé beaucoup.
L’an dernier nous n’avions eu aucun fruit pour cause de temps pourri alors cette année : vengeance !
Sur ce, je retourne à mon labeur et comme toujours, quoi qu’il arrive : « Haut les cœurs » !!!!! ♥♥♥
A bientôt.

Safranière désherbée

Safranière en herbe

deuxième safranière terminée

Bourdon sur fleur de Caryopteris

Graminées géantes

Pitou le gardien des safranières

Potager

Vigne vierge en fruits

Potager

Une safranière entièrement naturelle !

Photos de ma campagne, la preuve par l’image que ma safranière n’est pas traitée chimiquement, ni désherbant ni engrais chimique ne sont utilisés dans mon jardin  depuis 1991.
Les anthémis, les carottes sauvages, ont envahi les planches de crocus dont les feuilles viennent de faner.
Papillons de toutes sortes, abeilles, guêpes, moro-sphinx, ont envahis le terrain, c’est à celui qui butine le plus.
Le désherbage manuel va pouvoir commencer.
Et là, c’est pas de la tarte ! !!!

safranière naturelle non désherbée

Safranière en été au repos avant le désherbage